LE MOT DES PARTENAIRES

ILS ONT LA PAROLE

LGCgE-HteDef - copie  38040_logo-transMines_Douai_Pantone_3272_431_non_vectorise

 

 

L’eau occupe une place majeure dans l’activité économique. Elle concerne plusieurs branches allant de la gestion des ressources en eau, à son traitement, transport,  distribution, récupération et retraitement. Elle concerne aussi les activités autour des sédiments en termes de récupération, de traitement et de valorisation. Cette activité couvre plusieurs secteurs, notamment le génie civil, la mécanique, l’hydrogéologie, l’hydraulique, la chimie, la biologie, l’agriculture, l’instrumentation...
Le secteur de l’eau rencontre aujourd’hui de nombreux défis, notamment le vieillissement
ou l’absence des infrastructures, la pression croissante sur les ressources (changement climatique, pollution, sécheresse, inondation...), les exigences environnementales et la crise économique et financière. Face à ces défis, un important effort de recherche et développement a été consacré au secteur de l’eau. Le Laboratoire de Génie Civil et géo-Environnement (LGCgE) à l’Ecole des Mines de Douai et à l’Université Lille1
mène depuis de nombreuses années une activité de formation, de recherche et de développement avec les collectivités et le secteur privé en France et à l’étranger. Cette activité porte sur la valorisation des sédiments, la gestion durable des ressources en eau, la gestion de patrimoine et l’utilisation des systèmes intelligents pour la gestion des réseaux d’eau.
A travers son implication dans le Forum AquaCity, le LGCgE souhaite créer dans la Région un lieu de rencontre de visibilité nationale et internationale entre les acteurs publics et privés autour de l’innovation dans le secteur de l’eau.

Logo OIEau HD

 

 

La gestion de l’eau est plus que jamais un élément central de la réflexion menée pour penser la ville durable de demain. Faire face à la vulnérabilité liée à la sécheresse ou à l’inondation, maîtriser la qualité de la ressource, et gérer sa rareté au sein de territoires intelligents, organiser la gestion patrimoniale des infrastructures pour garantir un service et un prix de l’eau acceptable, tels sont les défis liés en grande partie au changement climatique. Personnels des services publics, professionnels du secteur privé, élus…, tous doivent en permanence, pour se confronter à ces défis, mettre à niveau leurs
connaissances et leurs savoir-faire en la matière.
Ainsi, la formation professionnelle constitue un maillon essentiel dans la chaine des valeurs mises en œuvre pour garantir cette gestion durable et économe des ressources en eau.
L’innovation technique et technologique, ainsi que la révision de nos modes de gestion de
ces ressources seront des enjeux primordiaux pour aborder l’avenir avec sérénité. Maîtriser les technologies et adapter l’administration des services nécessitent, via la formation, de s’approprier entre autres les nouvelles techniques de gestion des eaux pluviales, les outils de suivi et de gestion dynamique des réseaux de distribution
d’eau, les techniques nouvelles de l’épuration des eaux usées à des fins de réutilisation,
les technologies alternatives et de valorisation énergétiques, ou encore la gestion des sous-produits du traitement des eaux pour la protection de l’environnement.
Demain, la ville durable intégrera aussi l’eau comme un élément indispensable aux loisirs et au bien-être, à l’agrément voire au rafraichissement de l’espace urbain en période estivale, sans gaspillage, mais en l’utilisant intelligemment

Découvrez le salon

Le nouvel évènement de la filière EAU
Aquacity, le rendez-vous professionnel sur les technologies et activités de l'eau dans le Nord.
Facebook  Newsletter